Lugh et son stablecoin, une première nationale

C'est une première nationale. Le groupe Casino (Cdiscount, Franprix, Leader Price, etc) vient de lancer son stablecoin adossé à l'euro, l'EUR-L. Ce stablecoin est l'aboutissement de deux années de travaux et recherches au sein du groupe Casino et d'entreprises partenaires. À cette occasion, une startup chargée d'assurer le développement du projet a été créé, Lugh.

Comme tout stablecoin, un mécanisme garanti que la valeur de l'EUR-L ne varie pas dans le temps est que 1 EUR-L correspond toujours à 1 euro.

Afin de garantir cette parité avec l’euro, Lugh gardera en réserve autant d'euros que d'EUR-L en circulation. Cette réserve est stockée sur un compte hébergé par la Société Générale et est auditée mensuellement par PwC France et Maghreb.

Un communiqué nous informe que dans un premier temps, l’EUR-L sera réservé aux utilisateurs de la plateforme Coinhouse, afin que Lugh puisse observer son usage auprès d’une cible spécialisée. À noter qu'une commission de 1,49% est appliquée lors des transactions réalisées avec de l’EUR-L. Ainsi, et jusqu'à ce que Lugh obtienne un agrément d'émetteur de monnaie électronique auprès de l'Autorité des marchés financiers, le projet fonctionnera en circuit fermé.

En ce qui concerne l’aspect technologique du projet, la startup disposera de l'expertise de SCEME, fournisseur de l'infrastructure d'émission et de gestion de Lugh. Nomadic Labs, spécialiste français pour le développement de la blockchain Tezos, se joint également aux partenaires du projet. Par ailleurs, le stablecoin EUR-L a la particularité d'être émis sur la blockchain Tezos.

Un stablecoin pour remplacer les points de fidélité

Avec l'EUR-L, le groupe Casino envisage de développer sur le plus long terme des nouveaux moyens de paiement et de fidélité innovants pour ses clients, comme le confirme Olivier Ou Ramdane, co-fondateur de Lugh :

« Cette première étape a valeur de test pour le projet, mais notre ambition dépasse le simple outil de trading. D’ici 12 à 24 mois, Lugh deviendra un moyen de paiement et de fidélité dans les magasins. »

Plus surprenant donc, la newsletter 21 Millions de Grégory Raymond nous apprend également que l'EUR-L pourrait à terme remplacer les points de fidélité que l'on cumule en faisant nos courses. Ainsi, ces points de fidélité d'une nouvelle génération seraient directement reversés en EUR-L, et pourraient être utilisés à l'extérieur d'un magasin du groupe Casino.

« À terme, Lugh espère attirer d’autres géants du commerce pour institutionnaliser le versement de points de fidélité sous forme de lughs. Ainsi, les clients pourront les dépenser dans l’ensemble des enseignes partenaires, » nous apprend Grégory Raymond.

Aujourd'hui, les stablecoins adossés au dollar américain dominent le marché des cryptomonnaies, alors que les stablecoins adossés à l'euro peinent encore à se faire une place dans l'écosystème. Cette initiative du groupe Casino aidé par de nombreuses entreprises spécialisées dans le domaine, pourrait représenter le socle d'une plus grande utilisation des stablecoins euros.

Le prochain défi pour Lugh et son stablecoin sera d'obtenir un agrément d'émetteur de monnaie électronique, grâce auquel la startup pourra démarcher d'autres entreprises pour qu'elles intègrent et utilisent elles aussi l'EUR-L.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués (en savoir plus)

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l'actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c'est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continuer à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n'y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n'est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l'utilisation d'un bien ou service mis en avant dans cet article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d'entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A propos de l'auteur : Clément Wardzala

twitter-soothsayerdatatwitter-soothsayerdata

Rédacteur en chef de Cryptoast, je découvre le Bitcoin et la technologie blockchain en 2017. Depuis, je m'efforce de partager un contenu qualitatif pour que le secteur se démocratise auprès de tous.
Tous les articles de Clément Wardzala.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments