Plantez des bananes avec Ethereum

 

 

Beaucoup de projets de tokens peuvent paraître abstraits et il est difficile de se projeter dans le futur vis-à-vis de leur usage. Grâce au réseau Ethereum il est désormais possible de créer sa propre monnaie et de réaliser une ICO afin de récolter des fonds. Ceci sans avoir à concevoir un réseau blockchain en partant de zéro. C’est devenu une méthode populaire parmi les start-ups blockchain, ce mode de fonctionnement leur permet de récolter les ressources nécessaires au développement de leur projet. Jusque-là réservé aux projets de type « applications décentralisées », c’est un entrepreneur russe qui décide de passer le cap et d’utiliser ce nouvel outil pour lever des fonds pour son projet de plantation bananière au Laos.

 

Le phénomène des ICOs en chiffres

 

Pourquoi des bananes ?

Avec la croissance démographique et économique de la Chine beaucoup d’investissements ont été réalisé dans la région Nord du Laos. Cela a permis de satisfaire la demande chinoise en bananes mais aussi de fournir des emplois aux laotiens.

Malheureusement dans la pratique, les plantations chinoises n’ont pas respectées les normes environnementales laotiennes, ceci entraînant une mise en danger la population. En effet, l’utilisation intensive des pesticides a entraîné la contraction de maladies et de symptômes inquiétants pour certains travailleurs. Ainsi, en avril 2017, le gouvernement du Laos a décidé de fermer plusieurs plantations chinoises présentes sur leur territoire.

Ces fermetures ont pour but de laisser le temps à l’écosystème de se restaurer et de diminuer les émissions de pesticides dans la région. Cela dit, ceci entraîne un déficit dans la production de bananes et de nombreux emplois en moins pour la population.




Bananacoin, les plantations eco-responsables

 

bananacoin-ethereum-erc20

Logo Bananacoin

 

 

Ainsi l’équipe de Bananacoin projette d’établir de nouvelles plantations bananières, conformes aux régulations en vigueur. C’est pour soutenir financièrement ce projet que les fondateurs de Bananacoin ont décidé de réaliser une ICO. Cela s’apparente à une récolte de fonds, qui permettra aux donateurs de recevoir des tokens en échange. Pour l’instant, ces tokens n’ont pas une utilité intrinsèque, il s’agit plus d’un symbole de votre engagement dans ce projet. De nombreux projets lèvent des fonds grâce aux ICOs sans apporter d’éléments tangibles sur l’intérêt de la blockchain pour leur projet. Ici, les fondateurs utilisent ce levier pour lever une somme d’argent plus importante que s’ils avaient fait une campagne de crodwfunding classique.

Caractéristiques des plantations Bananacoin

  • Dans une zone encore vierge
  • Sans pesticides
  • Variétés Lady Finger

 

fermes-bananes-bananacoin

Les plantations sont prévues dans une zone qui n’a encore jamais servie à l’agriculture

 

 

Comment seront utilisés les fonds récoltés ?

Vous pouvez retrouvez le plan d’investissement de Bananacoin ici : bananacoin.io/plan

Chaque hectare nécessite un investissement de 20.350 $ et peut contenir jusqu’à 3.616 bananiers. Ainsi, à chaque fois que 6$ sont investis, un bananier sera planté au Laos. L’équipe s’est donnée pour objectif de planter entre 100 et 360 hectares de bananiers à l’issue de cette ICO.

Pour l’instant, c’est près de 2 millions de dollars qui ont été récoltés depuis fin novembre et l’ICO continue jusqu’à fin février.

 

Comment s’annonce l’avenir pour le token Bananacoin ?

Vous recevrez 2 tokens Bananacoin tous les 1$ investis (jusqu’au 01/02/2018, après le token passera à 0,7cts). Personnellement, je dirais que c’est surtout symbolique. Mais si le projet fonctionne et prend de l’ampleur, l’entreprise souhaite lier le prix du Bananacoin à celui du prix du kilo de bananes (grâce aux bénéfices engrangées par la vente de bananes). Celui-ci est en augmentation depuis plusieurs années (dû à l’accroissement de la population) et atteint aujourd’hui les 1$/kg. Bananacoin est d’ailleurs en contact avec l’exchange Coss dans l’optique de faire lister le token sur la plateforme.

 

Cours du kilo de bananes

 

Cours du kilo de bananes Lady Finger en $, ces dernières sont plus élevées

 

Par ailleurs, les premières récoltes n’auront pas lieu avant juillet 2018, le potentiel financier du coin est donc plutôt faible mais je trouve l’initiative louable est intéressante. Si vous avez quelques cryptos de coté et que vous souhaitez investir tout en faisant un geste pour le Laos, rendez-vous sur Bananacoin.io ! 🙂


Bananacoin (BCO)

Bananacoin est un token ERC20 est peut-être stocké sur un wallet Ethereum.

 

Sources

Site Officiel : Bananacoin.io
Telegram français : Lien vers application Telegram
Libération – 19/10/2015 – « Le gouvernement a vendu le nord du Laos à la Chine »
The Diplomat – 14/04/2017 – « What’s Behind Laos’ China Banana Ban? »
RFA – Lao Province Issues Banana BanMore Chinese-Owned Banana Plantations to Close in Laos

 

J’espère que cet article vous a plu ❤ N’hésitez pas à réagir dans la rubrique commentaires et à vous abonner à la newsletter 🙂



Jade

Jade est rédactrice au sein de l’équipe de Cryptoast. Blogueuse depuis des années, cette jeune femme souriante a découvert la blockchain et les cryptomonnaies en 2016. Elle met aujourd’hui son talent et sa passion au service de la communauté crypto.

facebook-cryptoast twitter-soothsayerdata